Sélectionner une page

Les papillons

La diversité des papillons qui visitent le jardin s’est développée avec la diversité des plantes. Voici ceux que l’on peut y rencontrer, parfois à létat de chenille :

Chenille de Acherontia atropos Chenille de Acherontia atropos

Acherontia atropos. La chenille du « Sphinx à tête de mort » présente plusieurs variantes. Ici, une forme très colorée, d’une taille avoisinant les 10 cm de long pour 1 cm de large. Le sujet a été rencontré en fin de printemps.

.

Acherontia atropos chenille forme noire

Acherontia atropos, ici une variante grise, beaucoup moins attractive que la précédente. Chenille assez impressionnante, d’une longueur un peu supérieure à 10 cm de long, et un bon cm de large. Ici dans un Vitex agnus-castus en plein déjeuner ! Le sujet a été rencontré à la mi-septembre.

.

Acherontia atropos chenille queue

Acherontia atropos, la queue de la chenille avec la corne noire mouchetée de blanc. Un mimétisme intéressant avec le bois de l’arbuste.

.

Acherontia atropos chenille tête

Acherontia atropos, la tête de la chenille…

.

Goneptery x rhamni femelle

Le Gonepteryx rhamni ou « Citron » sur Pittosporum viridiflorum. Il s’agit ici d’une femelle car, bien que cela ne se voit pas sur la photo, la face supérieure des ailes est vert pâle alors qu’elle est jaune chez le mâle. La partie inférieure, ici visible lorsque les ailes sont repliées, est vert pâle, ce qui lui permet de se confondre avec la végétation.

.

Gonepteryx rhamni femelle, portrait

Portrait de Gonepteryx rhamni femelle sur aptenia cordifolia.

.

Iphiclides podalirius

Iphiclides podalirius sur Vitex agnus-castus. Le « Flambé » a une belle envergure qui le rend majestueux, tant par sa taille que par sa robe.  Les ocelles sont destinés à tromper l’agresseur qui attaquera le papillon sur la queue qu’il risque de perdre, comme ici en partie, plutôt que sur la tête.

 

Iphiclides podalirius

Autre sujet de Iphiclide podalirius.

.

Iphiclide podalirius

Un dernier pour la route…

;

Limentis reducta

Limentis reducta ou « Sylvain azuré ». Ce papillon présente une belle couleur noire marquée de reflets bleus métalliques sur le dessus des ailes, …

.

Limentis reducta revers des ailes

… et des reflets orangés au revers.

.

Lasiomata megera

Lasiomata megerra , le « Satyre » ou « Mégère » sur Argyranthemum coronopifolium. Voir également le sujet rencontré dans la nature..

         

Maniola jurtina Maniola jurtina

Maniola jurtinia. Le « Myrtil » en transparence sur Lantana (à gauche) et sur Lavande (à droite).

.

Melanargia galathea

Melanargie galathea, le « Demi-Deuil », sur Lantana montevidensis.

.

Moro sphinx

Moro sphinx, seule espèce diurne du genre, une gageure pour le photographe car il butine en virevoltant sans cesse et sans jamais se poser !

.

 Pararge aegeria

Pararge aegeria. Portrait …Voir également le sujet photographié à Madère

.

Satyrium ilicis sur Heiichrysum italicum

Satyrium ilicis, la « Thécla de l’yeuse »,  butinant une fleur d’Helichrysum italicum

 

Vanessa cardui

Vanessa cardui , la « Belle Dame » ou « Vanesse », sur Helichrysum italicum, se réchauffant au soleil en fin de journée.

.

Vanessa cardui

Portrait de Vanessa cardui sur Helichrysum italicum.

.

Vanessa cardui

Vanessa cardui sur Lavandula dentata, face postérieure des ailes …

.

Vanessa cardui trompe enroulée

Vanessa cardui …pour le fun !

.